Interview  de Guillaume Lecomte

Jeudi soir, place de la Bastille… Nous avons rendez-vous avec Guillaume Lecomte le consultant de Français de la série. Nous avions appris son nom lors de notre rencontre avec Diana Gabaldon l’an dernier. Doctorant à l’université de Glasgow, il est responsable des dialogues en français dans la série et a joué un rôle essentiel dans « Les chaussettes de l’archiduchesse ». Il est aussi une des victimes du Nougat gate.

Après une année d’échanges par tweets, nous avons eu la chance de le rencontrer « en vrai » !

Guillaume BTS
Sur le tournage, Guillaume est juste à côté du Roi (un peu en retrait, de face). Photo Starz pour Outlander Community

 

 

Comment as-tu obtenu ce poste ?

Complètement par hasard ! En janvier 2015 la secrétaire de production a envoyé un emails à plusieurs universités pour trouver quelqu’un qui pourrait traduire les dialogues et coacher les acteurs. Le département de Français de l’Université de Glasgow, là où je travaille, a transféré et j’ai immédiatement envoyé mon CV. Après un entretien avec le producteur et un long mois d’attente c’était fait !

La production voulait que je rende les acteurs bilingues en 3 semaines et j’ai bien sûr dit que c’était possible ! Tout est possible quand on veut le job. Ma première mission était de traduire entièrement les scenarii des 7 premiers épisodes (1ère version) en 3 semaines. Le casting de Fergus était en cours et les parents des jeunes acteurs ne parlaient pas anglais. J’ai ensuite traduit les dialogues en français 18ème et commencé à travailler avec les acteurs.

Est ce que tu as été en contact avec Diana Gabaldon?

Un peu par email. Elle m’a donné les réferences qu’elle avait utilisé et j’ai lu un peu ce qu’elle avait écrit mais je suis ensuite parti des scripts et de mes recherches personnelles.

Tu as une formation Français langue Etrangère?

Pas du tout! J’ai fait des études de lettres modernes à la Sorbonne, et j’ai pas mal étudié la littérature du 18e.

Est ce que c’était prévu le générique en français? Pour être honnête on a eu du mal à comprendre…

Je sais pas quand ils ont pris la décision de le chanter en français mais avec l’équipe de production en Ecosse on s’est dit en mai « ah ca serait super que ce soit chanté en français ». Du coup ils m’ont demandé de traduire la chanson, ce que j’ai fait rapidement pour montrer ce que ça donnait. Ensuite je l’ai traduite du mieux possible en respectant le rythme de la musique et ça marchait bien.

Une fille de la production devait proposer un enregistrement et notre traduction, mais il n’y a eu aucun retour concret. On a plus rien entendu jusqu’au moment où on a découvert le générique.

On entend que c’est une Américaine…

Oui ça fait folklorique pour les Américains.. Quand le générique de la saison 2 a été posté sur Facebook, il y avait tout de suite des milliers de réponses de francophones qui ne comprenaient pas ; et qui me tagguait… Je n’avais pas entendu avant.

Et le travail quotidien ça donnait quoi ? Il y avait une salle de classe comme on a vu avec Adhamh ?

Non, ça se faisait beaucoup plus sur le moment. Avant que le tournage ne commence j’ai rencontré la plupart des acteurs/trices et on a eu quelques sessions de prononciation. On a commencé à travailler directement sur les scripts, même s’ils étaient provisoires. Par la suite tout le monde avait nettement moins de temps libre. La plupart du temps, j’envoyais un enregistrement à l’avance avec ma voix en disant leurs lignes de différentes manières : neutre et avec différentes façons de jouer. 2-3 enregistrements par ligne et ensuite je les voyais pendant la semaine, dès qu’on avait un moment on essayait de répéter. Quand il y avait une scène où il n’y avait pas de français, j’étais quand même sur le set pour travailler entre les prises. Mais le gros du travail se faisait vraiment sur les 2-3 jours juste avant le tournage. Souvent ils travaillaient chez eux. Quand ils arrivaient ils avaient au moins une bonne base et ils avaient tous travaillé leurs enregistrements. S’ils avaient un problème ils m’appelaient et on travaillait davantage. Mais c’est vrai que la plupart du temps à cause des changements quotidiens au niveau du script, on faisait beaucoup de choses le jour même, dans les caravanes et sur le set. Parfois, on arrivait 2 heures plus tôt pour répéter, mais la plupart du temps on s’adaptait au programme de la journée. C’était intense.

Ils comprennent ce qu’ils disent?

Non, enfin… Claire, pardon Cait, comprend bien sûr et Tobias aussi. Disons que tous les acteurs/trices comprennent leurs répliques et les répliques des autres, ne serait-ce que pour des questions de fluidité lors du tournage: il fallait bien savoir quand se mettre à parler.

Oui dans la saison 1 on a l’impression que Cait et Tobias ont un bon niveau.

Tobias était vraiment impressionnant !  Il n’a que quelques lignes seulement. Je lui ai envoyé les enregistrements 2-3 semaines à l’avance et quand il est arrivé il a dit « bon je suis pas trop au point » mais c’était parfait, j’avais fini ma journée (rires)

C’était le meilleur élève ?

Je dirais pas ça, car il avait finalement peu de Français comparé aux autres. Il n’avait que 2-3 lignes mais il a fait ça tellement bien qu’en terme de qualité c’était absolument parfait. Les autres n’avaient pas autant de temps. C’était crevant pour eux parfois, parce qu’ils avaient tellement de choses à faire que même travailler 3 lignes en français était parfois difficile, surtout s’ils bloquaient sur un mot.

Surtout quand ils ne comprennent pas ?

Ouais. Après il faut quand même savoir que l’on traduisait tout ensemble à chaque fois. Je  faisais une traduction au préalable qui était correcte à tous les niveaux (syntaxe, grammaire, Histoire, etc.) et ensuite on retravaillait ce qu’ils voulaient faire passer par l’intermédiaire du texte. Donc parfois ils me demandaient de changer certains mots parce qu’ils bloquaient, donc je leur proposais des alternatives. Parfois ils changeaient la teneur de la phrase et j’adaptais le vocabulaire et on travaillait comme ça. Donc ils comprenaient tout ce qu’ils disaient, parce que je leur expliquais.

Est-ce que c’est resté ?

Ben vous verrez, vous discuterez avec eux (rires)

Quand j’ai (Séverine) vu Sam en février, il n’a pas voulu parler français, mais il était 8h du mat… Par contre il a repéré la faute de Français  de son coach sportif…

Je pense que Sam n’avait pas confiance en lui par rapport au français. Il avait très peur de parler en français et que ça ne sonne pas bien. Mais étant donné d’où il est parti, je trouve que ça sonne bien et en plus il a beaucoup travaillé. Il était très assidu. Ça lui tenait vraiment à cœur. Je pense que c’est avec lui que j’ai le plus travaillé sur les traductions, sur les modifications en termes de prononciation. Il prenait le temps. Quand on se voyait il était concentré, il essayait. C’était un super bon élève !

A Monaco, il nous a récité les Chaussettes de l’archiduchesse. Ça a pris combien de temps ? On sent dans la vidéo qu’il prend une grande inspiration avec de se lancer !

Ah oui le test… Oui il y avait eu des tweets avant.

Oui c’était nous ! Et on avait envoyé un petit livre avec les fourchelangues (note: cadeau d’anniversaire l’an dernier que nous avions envoyé à Sam de la part des fans français)

Le livre, on a travaillé dessus ! Et ce que je faisais souvent c’était la traduction phonétique de ce qu’ils devaient dire. Mais la traduction phonétique c’est super difficile dans le sens où il a plein de phonèmes qui n’existent pas entre le français et l’anglais. Et donc il fallait inventer quelque chose. Un mixe de véritable alphabet phonétique et d’alphabet à la Guillaume, ou à la Sam parce que c’est plutôt pour lui. En fait on avait travaillé sur une feuille tous les deux avec pour chaque lettre une prononciation à la française et des mots qui correspondent en anglais. Il assemblait les sons et apprenait ça avant de rajouter l’intonation et son personnage par dessus.

Les chaussettes ça nous a marqué! C’était super sympa et comme ça venait du livre qu’on avait envoyé pour rigoler, ça nous a beaucoup touché!

Oui il est arrivé et il a dit “bon j’ai reçu ce bouquin des fans, qu’est ce qui est le plus caractéristique/ symbolique” Alors j’ai dit là c’est sûr c’est “les chaussettes” et lui: “oh mais c’est le plus long!” (rires)

Surtout que c’était pas dans le bouquin! C’est juste le titre, mais dans le bouquin lui même c’est moi qui l’ai rajouté à la main!

Exactement! Oui on a travaillé là dessus, c’était sympa, c’était super je trouve d’avoir envoyé ça.

Et voilà la fameuse vidéo

On a trouvé ça en ligne, on s’est dit que ça pouvait être utile 😉

Il s’était entrainé a en prononcer d’autres, il travaillait vraiment et j’ai l’impression qu’il s’amusait bien. Cait’ aussi jouait beaucoup avec la langue et ses sonorités, elle sortait beaucoup de petites blagues et essayait constamment de tenir ses conversations avec moi en français.

Oui ça s’entend! Dès le 1er épisode c’est bluffant! Cait moins, on savait qu’elle parlait français, on l’avait déjà entendue, donc on s’y attendait mais quand Sam a commencé à parlé j’ai dit aux autres  “Et même l’accent est bon c’est compréhensible!

Parce que quand on l’avait vu et après en février on sentait bien qu’il essayait pas, qu’il osait pas.

Non il était très complexé par rapport à ça. Vraiment, quand on a commencé il m’a dit “il faut que je le fasse mais comment faire honneur à ça, je parle pas un mot!”

Il faudra lui dire que les français trouve ça très bien!

Ah tant mieux !

Très souvent il arrivait en disant “j’y arrive pas” et finalement c’était bien. On travaillait le jeu et le phrasé et après c’était bon. Très honnêtement, et peut-être étonnament, pour lui il n’y avait pas besoin de faire beaucoup de prises.

Et avec les autres acteurs? on a entendu Frances de la Tour parler magnifiquement bien!

Oui, elle a fait sa scolarité au lycée français à Londres.

Aucun mérite alors 🙂

C’est pour ça qu’elle a un français si académique.

Du coup ça colle bien au personnage

Oui c’était parfait ! Du coup quand je l’ai rencontré et qu’elle m’a dit “c’est vraiment horrible quand je parle”, et qu’elle s’est mise à sortir ses répliques tout naturellement, c’est magnifique, tellement joli ! Et pour les besoins du personnage elle a modifié son accent parce que quand elle parle français naturellement, c’est encore plus mélodieux. Je ne sais plus quelle avait été la discussion avec la production pour lui ajouter un petit accent, je crois que c’est parce que dans les livres elle a été élevée en Autriche.  Je crois que son background a quelque chose à voir avec la Prusse et c’est pour ça qu’il fallait un petit tweak.

Et tu as travaillé avec les français?

Oui on a travaillé le vocabulaire du 18ème. En geéneéral ils me faisaient confiance, et demandait systématiquement avant de faire une modification.

Et avec le théâtre ils sont habitués?

Oui exactement. J’ai travaillé avec eux mais c’était pas le gros du boulot.Celui avec lequel j’ai pas mal travaillé c’est Lionel (Lingelser), parce ce que pour lui du coup c’est l’anglais qui était difficile au départ.

Oui on a vu une interview avec lui et Stanley et le contraste entre les deux.

Si vous regardez cette interview, il y a 2-3 moments où, en fait, il regarde devant lui à côté de la caméra et en fait c’était moi. La responsable marketing m’avait demandé d’être présent pour pouvoir souffler au cas où. Donc j’étais là et il me regardait et “mime souffler”. Il est adorable. Quand il était sur le set c’était la fête, tout le monde l’adorait, il était super enthousiaste. Et il était vraiment angoissé parce que c’est son 1er gros rôle à la télé et en plus en anglais. Donc Carol-Ann (la coach de langue) bossait beaucoup avec lui.

Et les autres? Ca doit être impressionnant .

Quand les producteurs ont déclaré “c’est Dominique Pinon” ça m’a fait un choc car c’est un acteur que j’adore et que je n’aurai jamais pensé rencontrer.

Je ne connaissais pas Stanley, mais il est plus jeune et même si son père est très connu, je n’avais pas fait le rapprochement au début. Il est presque plus connu en Écosse parce qu’il a fait un film (Not Another Happy Ending). Lionel n’est pas connu, Claire non plus. Et d’un coup, Dominique Pinon, et là … OK, Mon dieu… J’ai finalement peu travaillé avec lui. Il arrive, il est très pro’, il peut improviser sur le moment. Tout le monde était ébahi. On a beaucoup discuté par contre, et c’est un homme à part pour le peu que j’ai vu, un peu à l’image de ses personnages.

Est ce que les acteurs français ont forcé leur accent Français en anglais?

Enormément. Et ça on travaillait un peu là dessus. Mais lui (Dominique Pinon) il le fait naturellement, son Anglais est parfait. Quand il est arrivé lors du “read through”, quand on est tous ensemble et que les acteurs lisent leurs lignes, vérifient que ça fonctionne bien dans le timing, le rythme de prononciation, etc., lui est arrivé et il a joué son rôle. Tout le monde était bluffé!

J’imagine que tous les acteurs …

Oui et non. Frances de la Tour est très connue au Royaume-Uni, c’est une grande dame. Tout le monde disait “c’est incroyable que ça soit elle”. Concernant Dominique, les acteurs français, oui, mais les autres moins… Les réactions n’étaient pas instantanées. Je me souviens avoir discuté avec tout le monde, et tous les acteurs avaient une vague idée mais rien de plus parce qu’il n’a pas fait beaucoup de choses à l’étranger, et même parmi les films français qu’il a fait il y en a beaucoup qui sont très particuliers. Et puis il est souvent second rôle.

Oui exact

Donc la Cité des Enfants Perdus, Amélie Poulain, les gens étaient là, “oui”, mais c’est qui… les films de Jeunet, il était dans Alien 4. C’est un visage qu’on reconnait, mais pas automatiquement le nom. Je crois que c’était les producteurs qui étaient les plus contents. Et moi.

Et les fans français! On se faisait de grands films pour savoir qui allait jouer Mère Hildegarde . On a passé en revue toutes les actrices françaises très connues et d’un certain âge..Il y avait une spéculation énorme: Si ils prennent Dominique Pinon alors…

Alors comment ça se passait? Il venait pour 1 ou 2 jours?

Il ne restait jamais plus de 3 ou 4 jours. Il venait, on tournait 2 ou 3 scènes avec lui et il repartait parce qu’il était sur un autre tournage en même temps. Mais lui et Stanley faisaient des allers retours en permanence.

Ben on le voyait , Stanley, comme il poste sur Instagram “tiens il est là, tiens il tourne” Donc on voyait les allers retours

Je n’ai pas trop travaillé avec lui parce qu’il voulait vraiment faire son truc et donc il m’avait demandé de faire 2 ou 3 changements de vocabulaire mais c’était plus des questions “ est-ce que je pourrais dire ça plutôt que ça…” et c’était surtout pour faire des petites références au fait que c’est un voyageur du temps aussi et donc parfois il voulait inclure des petits anachronismes.

Le problème avec ça c’est que, je pense qu’on en avait pas mal parlé, ça semblait une super bonne idée sur le papier, mais comme il n’y a pas vraiment de référence à cela dans le script de la série… Est-ce que c’est pour plus tard?

Oui.. ok…

Dans le tome 7. Donc c’est un personnage qu’on ne verra plus pendant un long moment dans les livres… et qu’on ne reverra jamais directement… Mais le Comte Saint Germain est super important dans l’histoire

Et puis il ya toute la “légende”, le vrai personnage…

C’est vrai que ça pouvait être intéressant mais sur 5 épisodes c’est une histoire secondaire difficile à développer uniquement à l’aide d’anachronismes. Il y avait des scènes qui étaient plus ou moins écrites pour y faire de petites références, pareil avec Maitre Raymond, mais elles ont quasiment toutes été coupées au montage. Il en reste une… vous allez voir… Vous connaissez donc à chaque fois que vous le voyez à l’image ça revient… mais il y a des gens qui ne savent pas.

Pour Raymond il reste UNE toute petite référence, et pour Saint Germain aussi, et elle n’est pas aussi flagrante. C’est plus une question d’interprétation avec Saint Germain. C’est à dire qu’il va faire quelque chose et qu’il faut se dire “ ah peut être que ça c’est…. Machin”  donc c’est… c’est subtil.

C’est bon à savoir

C’est dans l’épisode 7

Il va y en avoir des choses dans l’épisode 7

Oui 6 et 7… Il va se passer tellement de choses…

C’est l’épisode 3 qui vient de sortir? Je ne l’ai pas encore regardé

Nous on adore Suzette…

Ah Suzette ! Adrienne est une perle.

On la voit le 13/05

Ici ou…

En fait avec Lysiane on part en Ecosse du 13 au 16

Justement pour faire du Peak Challenge et le 15 on fait Ben Lomond. Si tu veux venir avec nous…; Y’en aura d’autres de OUK qui viennent

Et du coup, on était pas mal en conversation avec Amandine et Adrienne

Avec Adrienne et Amandine, ainsi que d’autres acteurs, on a fait toutes les voix de background, le “loop group”. On s’est vraiment marré. Vous n’avez rien entendu de bizarre pour le moment ?

(Blanc interrogatif)

Bon je vous donnerai des trucs après!

Suite dans quelques jours…

 

 

Publicités